Les étirements, utiles ou non?




Les étirements en générale

Les étirements se font au niveau des muscles et pas des tendons. En étirant vous ralonger vos muscles (à nouveau) et vous les rendez moins rigides. Ceci est utile car vos muscles ont tendance à se raccourcir par l’entraînement, ce qui peut augmenter la sensibilité aux blessures. L’étirement peut être effectué dans le sport ou comme une activité distincte.

S’étirer dans le sport est de préférence réalisé après l’activité sportive, dans le cadre du cooling-down. Cette forme sert plutôt à réduire les inconvéniants de l’effort sportif plutôt qu’à améliorer la souplesse.

Les étirements pendant l’échauffement sont moins recommandés car les exercices d’étirements précédant immédiatement le sport pourraient nuire aux performances.

L’étirement est divisé en exercices d’étirement statique et dynamique. Avec un étirement statique, un muscle est progressivement étiré sur sa longueur maximale (sans causer de douleur!) et maintenu dans cette position pendant une courte période de temps. Cet exercice est effectué sans autre mouvement. L’étirement dynamique, cependant, est effectué de façon mobile. Des exemples d’exercices d’étirement dynamique sont la rotation des bras et des jambes et d’autres articulations.

Le type d’exercice (statique ou dynamique), la durée d’étirement et les groupes musculaires abordés dépendent de la discipline sportive et des muscles utilisés. S’étirer ou non ne dépend pas de l’âge, de la taille, du poids, de l’état actuel ou de toute blessure antérieure.

Contrairement à ce que l’on prétend parfois, les étirements correctement éffectués ne sont pas dangereux. L’étirement n’est pas non plus préjudiciable à votre performance sportive tant que vous ne le faites pas qu’une fois. Il doit être cohérent après chaque effort sportif et mieux encore tous les jours dans le cadre d’un programme de souplesse.

Les étirements selon CrossFit® Headquarter

Selon CrossFit® Headquarter (voir le cours Level 2 certificate), un cours est toujours clôturée par un Post-Workout.

Le but principal du post-workout est d’aider l’athlète dans son rétablissement et de lui donner un moment pour regagner la conscience mentale, diminuer la température corporelle, réduire le rythme cardiaque, respirer et restaurer la mobilité des articulations. En raison du réchauffement des athlètes, CrossFit® Headquarter recommande d’étirer surtout les muscles utilisés, éventuellement en utilisant un foam-roller.

Le Post-Workout est également un moment idéal pour demander ou partager des commentaires sur le cours, partager des scores, partager le succès d’un record personnel, demander ou donner des conseils, etc.

Après ce moment de détente, les athlètes peuvent reprendre leurs activités avec une satisfaction totale de ce qu’ils viennent d’accomplir ou appris pendant le cours.

Les étirement selon l’ULB

Nous nous sommes renseignés auprès des étudiants nouvellement diplômés à l’Université Libre de Bruxelles et les étirements font toujours partie des sports pratiqués d’une façon saine.

Les études montrent toujours les effets positifs, à condition d’effectuer l’étirement correctement et de ne pas aller au delà de la limite du mal.

Les étirements selon CrossFit On The Road

Certains diront le contraire (souvent soutenus par des articles qu’ils ont lu quelque part ou des opinions qu’ils ont recueillies auprès d’autres ou dans d’autres box ou branches sportives), mais personne n’en a subi des conséquences négatives.

Les head coachs de CrossFit On The Road pratiquent le sport depuis plus de 40 ans et n’ont jamais subi d’effets négatifs de l’étirement ou de cooling-down correctement effectués.

Donc, chez CrossFit On The Road, un cours est toujours terminé par un Post-Workout!

Les membres apprécient ce court moment de relaxation.



Partagez cet article via les liens ci-dessous!